Amadeus Regucera – Torso of air / Stapled Fresh [contemporain]

Amadeus regucera : Torso of air / stapled flesh
Recording of the world premiere Strasbourg, Musica Festival, october 5th 2017
Ensemble Linea Jean-Philippe Wurtz, conductor

Marco Fusi, violin – Winnie Nuang, violin – Elodie Gaudet, viola – Elsa Dorbath, cello – Sven Kestel, double bass – Keiko Murakami, flute – Jean-Marc Foltz, clarinet – Philippe Koerper, saxophone – Deepa Goonetilleke, horn – Thierry Spiesser, trombone – Victor Hocquet, percussion – Rémi Durupt, percussion

www.ensemble-linea.com

Berlin im Licht [classique]

« Ce qui est unique et remarquable dans la musique de Weill est qu’il a su écrire une musique pour tout le monde… mais comme ne fait pas tout le monde… » (Jean Wiener)

La philharmonie de Poche a souhaité rendre hommage dans ce spectacle au compositeur Kurt Weill avec de nombreux extraits de l’Opéra de Quat’sous, mais aussi d’autres chansons tirées de sa riche collaboration avec Bertold Brecht. Ce Berlin des années 20 c’est aussi la chanson « «Veronika », les valses de Sidney Baynes, les marches de Johann Schrammel, les tangos de Friedrich Schröder et Paash.

Le 6 mars 2016 à Hagenau, 9 octobre à Bitche, le 4 décembre à Schiltigheim.

Anais Mahikian (soprano), Hedy Garzia Kerpitchian (violon), Grégoire Vallette (alto), Gilles Venot (contre-basse), Philippe Bertrand (basson), Philippe Koerper (saxophones), Marie-Andrée Joerger (accordéon), Gregory Massat (percussions).

Les chapeaux noirs – LOST OPUS [jazz]

Participation avec la fanfare de poche à LOST OPUS, l’album des Chapeaux Noirs en tant qu’invités sur deux titres. Ça souffle!

LOST OPUS – Released on 03/10/2015
Recorded, mixed and mastered @ DownTown Studio (Strasbourg, France)
Léonard Kretz – saxophones
Nicolas Contans – piano
Phillip Klawitter – upright bass
Victor Gachet – drums

Guests :
Nicolas Klee : electric bass
Maxime Tritschberger : guitar
Arthur Hirtz : sax
Philippe Koerper : sax

 

 

Starnehëiter/À la lueur des étoiles [classique]

Jean-Christophe Meyer est poète, et il écrit en Alsacien. En 2015 est sorti son dernier recueil Lìechtùnge – Clairières, aux belles éditions du Tourneciel http://editionsdutourneciel.fr. Le poète y « délivre des espaces de premier matin du monde où résonne le dialogue immémorial universel de l’homme avec les éléments : branches, fleurs, bourgeons, ruisseaux, neiges, vignes, papillons, clartés d’étoiles, soleils levants, terres et vents. Toute une genèse où la langue natale s’identifie à la vie dans un même jaillissement. »

Nous avons créé un concert-lecture autour d’une série de poèmes de ce recueil et de la musique de Debussy. Concerts au caveau du café littéraire à Saint-Louis, à l’ESAT Evasion à Selestat et à la Hebelstifftung de Bâle.

Jean-Christophe Meyer, poèmes et lecture
Philippe Koerper, saxophone
Caroline Grandhomme, harpe

photos : Guy Greder

 

 

 

sagüyba [jazz]

Philippe Koerper : saxophones, clarinette basse.
Thierry Kauffmann : saxophones, duduk.
Georges Guy : Guitare
Alexandre Untz : basse, effets.
Dominique Issele : batterie.

 

Duo Joerger/Koerper [classique]

 

Un instrument mélodique et un instrument harmonique, une formule de musique de chambre en vigueur depuis des siècles. Le saxophone et l’accordéon, deux instrument ayant eu leur gloire dans des répertoires populaires. Le duo JoergerKoerper se propose de réunir ces deux axiomes et  multiplier les couleurs avec énergie, sensibilité et des idées créatives. Marie Andrée Joerger, à l’accordéon, et Philippe Koerper, au saxophone, sont tous deux issus de la formation classique. Leur curiosité et leur inventivité les poussent à explorer tous les champs de la créativité tels que les musiques du monde, l’improvisation, mais aussi les œuvres contemporaines ou classiques.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]